DSC09554.JPG

Projet pédagogique

Notre projet

Une formation de professeur∙e∙s facilitateur∙trice∙e∙s de Biodanza

L'École de Biodanza propose avant tout un cursus de formation de professeur∙e∙s facilitateur∙trice∙e∙s de Biodanza. Notre rôle est d’organiser cette formation de telle sorte qu’elle soit la plus nourrissante possible. Chacun∙e est responsable de son cursus, de son propre approfondissement théorique et vivenciel.

 

Un lieu de ressourcement existentiel

L’École de Biodanza de Bourgogne est un lieu convivial, de ressourcement existentiel pour les personnes qui y passent, avec régularité ou de manière ponctuelle. Un lieu où l’art de vivre est à inventer ensemble, sur le socle des valeurs biocentriques, dans le respect de l'unicité de chacun∙e et des principes du vivant.

 

Une dynamique participative dans laquelle développer un art de vivre

C’est un lieu qui vise une évolution individuelle et commune, intégrée au groupe et à l’environnement. Nous encourageons l’autonomie et la responsabilité de chacun∙e, la participation au commun et à la co-vivencia avec joie et bienveillance. Nous valorisons par dessus tout l'inclusion, l’accueil des singularités de chacun∙e et l'unicité de tout∙e∙s.

Le processus de formation amène à déployer notre créativité existentielle, avec une conscience intégrée des autres et du monde. L’école de Bourgogne est un tremplin.

Une pépinière de la transition

Nous aspirons à œuvrer à une transmutation écologique, citoyenne et sociale urgente pour notre monde, en formant des personnes à la transmission du système Biodanza et en incarnant les valeurs d'un monde plus vivant.

 

Cette école est celle que nous construisons ensemble : votre cheminement sera celui que vous choississez, en responsabilité, de vous offrir en lien avec les collègues, les amie∙e∙s, les professeur∙e∙s didactitien∙ne∙s, l’équipe encadrante, le lieu et la nature environnante.

Nos missions, nos valeurs, nos engagements

Voici le paysage et l’aventure que nous vous proposons de vivre ensemble et sur lesquelles nous nous engageons à œuvrer de notre mieux. Pour cela nous mettons en place :

  • Une direction collégiale et un comité consultatif : un encadrement en intelligence collective.

  • Des didactes (formateur∙trice∙s) qui viennent du monde entier : la richesse de la diversité et la qualité.

  • Une attention au groupe et à sa dynamique propre.

  • Des soirées créatives "Musique Poésie Voix" : une invitation au courage d'oser, de rire, de s’émouvoir , à la découverte l’artiste en soi, à la création collective.

  • Des lieux de stage en proximité de la nature.

  • L’accompagnement d’ancien∙ne∙s élèves : les "ubuntus"

Ils interviennent régulièrement à l'école

Pour garantir un enseignement riche et qualitatif, nous choisissons d'inviter des didactes (formateur∙trice∙s) internationaux et particulièrement reconnu∙e∙s pour leur expériences, leur qualité pédagogique et leur ancienneté en Biodanza. Parmis elles∙eux :
 

Sergio Cruz : président de l'International Biodanza Federation et directeur de l’école de Biodanza de Bologne (Italie).

Raúl Terrén et Verónica Toro : membres fondateurs et ex-directeur∙trice∙s de l’école de Bourgogne. Directeur∙trice∙s de l’École de Dique Luján (Argentine).

Myrthes Gonzales : directrice de l’école de Biodanza de São Paulo (Brésil).

Hélène-Jeanne Levy Benseft : directrice de l’école de Biodanza méditerranée (France).

Alejandro Balbi Toro : directeur de l’école de Biodanza de Bruxelles (Belgique).

Maira Martinez ¿

Olivier dettwiller ¿

Cristina Beraldo ¿

Isabelle Jacob : professeure didactitienne.

Zoune Fischbach et Philippe Guibert : professeur∙e∙s didactitien∙ne∙s.

 

Par ailleurs, certains modules sont donnés par les directeur∙trice∙s de l'École : Blandine Pillet, Yves Gendrot et Carole Rivière.

Être élève à l'école de Bourgogne

S'engager dans la formation c'est :

1. Acquérir un bagage théorique et méthodologique, ainsi qu'une expérience vivencielle nécessaire à la tenue d'un groupe régulier et de stages de Biodanza.

2. S'engager dans un processus évolutif indivduel et groupal et ouvrir les possibles d'une profession riche de sens.

 

3. Se trouver une fois par mois pour un week-end en co-vivencia (moments vécus ensemble au sein d'un groupe). Faire partie de la vie d'un groupe, oeuvrer au bon fonctionnement du collectif, rencontrer des ami∙e∙s et tisser des liens d'une qualité affective profonde.

​​

DSCF1321.jpg

MPV

Musique Poésie Voix